arpitan.ch & francoprovencal.ch

Sens tués des arpitans (patouésans) tot u tôrn du Mont-Blanc !

Accueil > Docs > Photos avouéc d’ORB > Actualitât Suisse > Èchalens, Vôd : Chôssonar por changiér l’êr de la vélla

Èchalens, Vôd : Chôssonar por changiér l’êr de la vélla

vendredi 18 juillet 2014, par Dzakye

Dedens é vaes (rotes) d’Echallens les alênes (agouelyes) a chôssonar (tricotar, brochier) l’ant ben fét clin-clin.

Le groupo des nôf copines què vêt les moblos publique de la capitâla du Gros-de-Vôd dês un mês at fét chôssonar les passentes.

"Ah, mas vos étes vos què fétes cen !" Les habitants d’Echallens l’ant dècrovêrt hièr les chières (faces) des dames què tornont dècorar lo velâjo dês l’enrolement (lo comencement) du mês de jouen dens lo plus pur rèspèct du ’yarn bombing’. Ceti movement d’art èfèmèro què porrêt sè traduire en arpitan "trécot-grafiti" l’est nècu ux Ètats-Unis en 2005.

L’at coment ciba de rèdècorar, lègalament ou pas, avouéc des môrs (bocons) de técot colorês totes sôrtes d’aféres de défôra : dês una petita benda sur una colon(d)èta de lampadèro tant qu’a des mésons (carrâes) complètes en passent pèr des banchèts, des èchéléts (èscaliérs), des ôtos (vouétures, machenes) et des cars (bus) ou des tronches (troncs) d’arbro.

U trésièmo des Marchyês folkloriques què sont organisiês en Èchalens en Julyét, les nôf copines l’ant organisiê des assemblâyes de trécot colèctif. A chéque (châque) hora pâra una quinzanna de pachentes éront envitâyes a venir tralongiér (prolongiér) lo trécot gèant què ére ja artèlâ (èquipâ) dé vengt-sêx pâres d’agouelyes (de broches).

"Su vénuae èxprès por cen. L’est fantastique dé fére quârque ren (chousa) en groupo entre dames et en rècafent (cafolent, rigolent)", javoue (aprècie) Eliane. "Et pués il fét talament du ben a la téta dé fére des faribôles de temps en temps", sorit la vesena a lyé, Christine. Un passent l’é ébahi de ceti entousiasmo : "Mas porquè féred-vos cen ?" "Por lo plèsir d’étre ensemblo", l’entèrlocutrice rèpond, coment se seyésse franc cllâr.

Vincent Mercier, prèsident de l’associacion des Marchiês folkloriques et dirèctor de l’Ofice du tourismo d’Echalens et règion (cârro) âme asse ben què ceta animacion seyésse entèrg.ènèracionèla. "Le concèpt l’est dens l’êr du temps, franc dens l’èsprit buzz. Mas en mémo temps, il empléye des tècniques ben conyues des ancians."

Les ôvres de street tricotou urban knitting (trécot de vélla) pôvont étre viues pèr Echalens tant qu’a la fen du mês de julyèt. Les vèlos afublâs tant qu’a la féta du dèvèlopèment durâblo lo 20 de sèptembro.

www.24heures.ch